Soirée de lancement du réseau "France Alumni Cambodge" (16/11/2015)

JPEG

Excellence Monsieur Keat Chhon, vice Premier ministre,
Excellence Madame Phoeurng Sackona, ministre de la Culture et des beaux-arts,
Excellence Monsieur Yuok Ngoi, secrétaire d’Etat à l’Enseignement supérieur,
Altesses Royales,
Excellences, Mesdames et Messieurs les membres du Gouvernement Royal,
Excellences, Mesdames et Messieurs les parlementaires,
Chers collègues du corps diplomatique,
Mesdames, Messieurs,
Chers alumni,

Cette soirée, que nous préparons depuis des mois, devait être un moment de retrouvailles et de célébration. Retrouvailles avec les anciens étudiants en France et célébration de la création de la plateforme France Alumni qui leur est destinée.

Mais, comme vous le savez, la France est en deuil national après les attentats terroristes du 13 novembre d’une ampleur inédite et qui ont fait un très grand nombre de victimes. L’état d’urgence a été décrété en France. Nos drapeaux sont en berne. Malgré ces circonstances tragiques, j’ai décidé de maintenir la rencontre de ce soir car elle nous fournit l’occasion de nous joindre à toute la communauté nationale et à tous ceux qui partagent nos valeurs à travers le monde pour rendre hommage aux victimes et partager la douleur, la détresse de leurs familles et de leurs proches. Je vous demande d’observer une minute de silence avant d’entendre nos hymnes nationaux.

Nous sommes donc réunis pour le lancement du réseau France Alumni Cambodge. Avant tout, je voudrais saluer l’ensemble des hautes personnalités qui nous honorent de leur présence et tout particulièrement Madame la ministre de la Culture et Monsieur le secrétaire d’Etat à l’Enseignement supérieur qui s’exprimeront dans un instant.

Je salue aussi la présence parmi nous de mes collègues australienne et suédoise ainsi que d’autres diplomates japonais et thaïlandais.

Ceci me conduit à rappeler que la France est le troisième pays d’accueil des étudiants étrangers dans le monde, derrière les États-Unis et le Royaume-Uni. Chaque année, ce sont près de 300 000 étudiants internationaux qui, comme vous l’avez fait vous-mêmes, choisissent de poursuivre leurs études en France. Nous avons la conviction qu’il s’agit d’un processus « gagnant gagnant » : pour ces étudiants qui viennent du monde entier parfaire leurs connaissances et leurs compétences dans notre pays, ce doit être une expérience qui favorise leur épanouissement personnel et professionnel. Pour la France, c’est une contribution inestimable à sa vie intellectuelle, culturelle et économique.

Permettez-moi de rappeler maintenant quelques chiffres s’’agissant du Cambodge : depuis 25 ans, la France a soutenu plus de 3 000 étudiants cambodgiens dans leur parcours universitaire grâce à des bourses d’étude. La France, deuxième pays d’accueil des étudiants cambodgiens après la Thaïlande, reste donc une destination très attractive pour des études supérieures ou la recherche, comme en témoigne le choix que de nombreux étudiants font d’aller étudier en France sans pour autant bénéficier d’un concours institutionnel.

Qu’ils soient juristes, économistes, professionnels de santé, ingénieurs, agronomes, linguistes, archéologues, tous ceux qui ont fait ou font le choix de la France depuis tant d’années sont des ponts entre nos deux pays et représentent une chance inestimable pour le renforcement de nos relations bilatérales dans tous les domaines.

Il est donc important de maintenir ces liens tissés au fil des années. Jusqu’ici, cela relevait plus d’une démarche individuelle que d’une démarche institutionnelle. Dans notre univers mondialisé et connecté, où les échanges se multiplient sur les réseaux sociaux, la technologie est désormais disponible pour créer un véritable réseau d’anciens étudiants : c’est tout l’objet de la plate-forme France Alumni, conçue pour être déployée au niveau mondial puis déclinée dans chaque pays. Elle vise, depuis son lancement au début de l’année 2015, à constituer un réseau des anciens étudiants à une échelle globale. Elle a déjà mis en relation les alumni de plus 30 pays.

Prolongement de la politique française de valorisation de l’enseignement supérieur et de la recherche à l’étranger, France Alumni, c’est la continuation d’un séjour d’étude en France. Les universités françaises qui accueillent des étudiants internationaux, qui ont été les vôtres, s’emploient à toujours plus s’ouvrir sur l’international et sont, elles aussi, appelées à faire partie de ce réseau.

Mais France Alumni, c’est bien plus qu’un lien avec le monde universitaire français, ou avec les alumni des autres pays. France Alumni offre aussi la possibilité de mettre en relation les anciens étudiants et les représentants du secteur privé français et francophone, dont je salue la présence ce soir. La plate-forme permet en effet à ces entreprises, implantées au Cambodge ou travaillant avec lui, de devenir les partenaires de la communauté des alumni cambodgiens. Elles peuvent donc dès maintenant, via la plate-forme, se joindre aux événements organisés par ce réseau, en organiser certains elles-mêmes, et communiquer sur leurs activités.

Excellences, Mesdames, Messieurs, chers alumni,

La valeur ajoutée de France Alumni réside dans la possibilité de valoriser de manière collective et interactive les savoir-faire acquis en France et les liens noués pendant votre séjour. Ces savoir-faire, qui trouvent à s’illustrer dans de nombreux domaines allant de la cuisine à la technologie numérique, ont été partagés avec vous lors de votre séjour d’étude. Vous en êtes aujourd’hui les dépositaires au Cambodge et nous espérons que le réseau des alumni de France sera pour vous un moyen supplémentaire d’en tirer le meilleur parti, de les faire fructifier et d’en faire bénéficier votre pays.

Là est tout l’enjeu de ce réseau dont nous célébrons ce soir la naissance.

L’événement de ce soir est le fruit d’une préparation de plusieurs mois durant lesquels nous avons repris contact avec d’anciens étudiants, boursiers ou non. Ce travail, ce soir récompensé par votre présence à tous, ne constitue cependant qu’une première étape. Nous continuerons à nous investir dans ce réseau afin de favoriser les rencontres, les projets, comme le débat d’idée entre tous ses membres, et dès l’année prochaine l’Institut français du Cambodge, dont c’est la vocation, favorisera des réunions thématiques. Nous pensons que les domaines de la santé et du droit, qui concernent un grand nombre d’alumni, pourraient faire l’objet des premières réunions, mais bien sûr sans exclusive.

Nous lançons ce soir ce réseau, mais celui-ci, comme tous les réseaux, ne se développera et ne vivra que grâce à l’investissement de tous ses membres. Les instituts de recherche, les universités et le secteur privé français et francophone sont parties prenantes pour, nous l’espérons, travailler ensemble à développer l’innovation et la recherche au Cambodge. L’ambassade, et l’Institut français en particulier, accompagneront ce processus mais France Alumni n’existera que dans la mesure où ses membres en deviendront les principaux acteurs. Ce réseau sera ce que vous en ferez.

Pour conclure, je vous remercie de votre présence à nos côtés pour cette soirée qui revêt un caractère exceptionnel compte tenu des circonstances et j’adresse mes vœux de succès les plus chaleureux à France Alumni Cambodge. Je vous invite à présent à écouter le témoignage de quelques-uns de ces alumni qui partagent avec nous leurs attentes.

Je vous remercie.

Dernière modification : 17/11/2015

Haut de page