Lancement de la French Tech Cambodge (23/10/2015)

Excellence, Monsieur le secrétaire d’Etat aux postes et télécommunications, Cher Kan Chanmeta, entouré de toute son équipe de jeunes ingénieurs formés en France,

Mesdames et Messieurs,

Je suis très heureux de participer ce soir au lancement de la French Tech Cambodge qui illustre à nouveau le dynamisme et la créativité de notre communauté d’affaires.

Comme vous le savez, l’initiative French Tech s’inscrit dans une dynamique mondiale qui a pour objectif de favoriser le développement et le rayonnement des startups numériques en France et à l’étranger. Elle est soutenue par le gouvernement français et s’appuie avant tout sur les acteurs privés. 4 initiatives French Tech à l’étranger ont déjà été labellisés à ce jour : San Francisco, Boston, New York et, tout récemment, Tokyo. Phnom Penh rejoint donc un club prestigieux : cela pourra surprendre certains mais il y a des raisons à cela.

Au Cambodge en effet, une trentaine d’entreprises présentes dans la communication et le marketing digital, les services informatiques, le commerce électronique ou encore l’impression 3-D ont déjà rejoint ce projet, ce qui lui confère une taille critique qui, je l’espère, lui permettra d’attirer d’autres investisseurs et de nouveaux acteurs.

Je ne m’étendrai pas sur l’écosystème local que vous connaissez sans doute mieux que moi et qui s’avère très porteur : une population jeune, de plus en plus connectée et qui est avide de nouveaux services et de nouvelles applications numériques.

Je note également avec beaucoup d’intérêt la volonté du gouvernement royal d’appuyer le développement de ce secteur et plus largement des services dématérialisés à destination des utilisateurs cambodgiens. C’est à mon sens une excellente orientation pour accroître la compétitivité du Cambodge et nous travaillons étroitement avec le Ministère des Postes et Télécommunications, et notamment SE Kan Chanmeta, pour voir comment la France, à travers sa coopération publique, ses entreprises et ses ONG, pourrait accompagner ce mouvement, notamment pour la formation des ressources humaines.

J’ai pu constater moi-même, lors de la dernière « semaine des Ambassadeurs », organisée à Paris fin août, que la révolution numérique mobilise nos plus hautes autorités. J’ai ainsi assisté à une table-ronde, présidée par Mme Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat en charge du numérique, au cours de laquelle celle-ci a enjoint les ambassadeurs de France à travers le monde de soutenir toutes les initiatives dans ce domaine, notamment les initiatives French Tech. Mme Lemaire nous a présenté la stratégie numérique du Gouvernement, dont la toute première action est le soutien à la montée en puissance et l’ouverture à l’international de la French Tech, qualifiée de « véritable AOC du numérique ».
Par ailleurs, le directeur d’Asie au Quai d’Orsay a demandé à l’ensemble des ambassadeurs de France dans la région d’illustrer la révolution digitale en cours par quelques faits marquants dans leur pays de résidence. Cela nous a d’ailleurs amenés à découvrir des produits développés par certains de vos membres puisque nous nous sommes notamment appuyés sur les données fournies par Geeks in Cambodia pour répondre à cette commande !

Cette étude a fourni la matière des échanges que nous avons eus à Paris, entre ambassadeurs de France en Asie : il s’agissait en particulier d’examiner les conséquences de ces évolutions pour notre communication officielle mais aussi pour notre façon de promouvoir nos savoir-faire et nos produits sur place. Vous le voyez, ces sujets font partie de nos priorités d’action et j’espère que vous avez vous-mêmes constaté à quel point l’ambassade de France au Cambodge, présente sur les réseaux sociaux, s’inscrivait dans ce mouvement,

Pour conclure, je vous félicite et vous remercie d’avoir lancé cette initiative qui contribuera à renforcer notre présence économique et notre rayonnement au Cambodge. Soyez assurés que l’Ambassade, à travers notamment son service économique, dirigé par Philippe Chatignoux, nouvellement arrivé, sera à vos côtés pour vous accompagner et relayer vos initiatives. N’hésitez donc pas à nous solliciter.

Je me réjouis enfin que l’Institut français ait été choisi pour accueillir cette manifestation. Ce faisant, l’IFC est dans sa vocation de promotion de tous les savoir-faire français.

Je vous souhaite à vous tous, dans vos activités, ainsi qu’à la French Tech Cambodge beaucoup de succès !

Merci.

Dernière modification : 23/10/2015

Haut de page