Formation en France des officiers de la Gendarmerie Royale Khmère

JPEG - 29.6 ko
Le sous-lieutenant MIN Veasna lors d’un stage de parachutisme militaire à l’école des troupes aéroportées de PAU (France)

Dans le cadre du projet de coopération entre la Gendarmerie Nationale française et la Gendarmerie Royale Khmère (GRK) initié en 1994 et reconduit tous les trois ans dans le cadre d’une convention de coopération, plusieurs officiers de la GRK sont envoyés chaque année en stage de formation en France au sein d’écoles de formation ou de centres d’instruction spécialisés de la Gendarmerie Nationale.

Début juillet 2016, deux officiers de la GRK sont rentrés de France à l’issue de leur cycle de formation.

- Le commandant HEM Ratha qui a suivi un stage de renforcement en langue française à l’école de gendarmerie de ROCHEFORT pendant plusieurs mois avant d’intégrer la promotion 2015-2016 de l’école de Guerre à PARIS.
- Le sous-lieutenant MIN Veasna qui a suivi le cycle de formation 2014-2016 de l’Ecole des Officiers de la Gendarmerie Nationale (EOGN) de MELUN.

La formation à l’Ecole de Guerre permet de préparer les meilleurs officiers supérieurs des armées françaises, alliées ou amies à assumer des responsabilités d’état-major, de commandement et de direction au sein de leurs armées d’appartenance. Elle contribue également au développement des études et de la recherche dans les domaines stratégique et tactique. L’enseignement comprend une formation interarmées et une formation spécifique à chaque armée (Armée de terre, Marine nationale, Armée de l’air, Gendarmerie)

La formation dispensée à l’EOGN quant à elle confère aux élèves-officiers l’aptitude au commandement d’une unité élémentaire (brigade de gendarmerie départementale ou peloton de gendarmerie mobile) et la maîtrise du service de ses unités opérationnelles. L’enseignement alterne formation militaire, formation professionnelle (police administrative, renseignement, sécurité routière, maintien de l’ordre, police judiciaire…), formation académique (droit pénal, procédure pénale, déontologie, problématiques de défense, géopolitique, cybercriminalité, dérives sectaires…) et stages pratiques en unités opérationnelles ou stages d’aguerrissement (moniteur d’intervention professionnel, brevet de parachutisme militaire).

Vendredi 29 juillet 2016, c’est le l’aspirant HON Chanthy qui s’est envolé à destination de PARIS pour suivre le cycle de formation 2016-2018 de l’EOGN. Il rejoint sur place le sous-lieutenant SON Piseth (cycle de formation 2015-2017) qui vient d’achever son année de formation initiale et qui entame son année de perfectionnement et de spécialisation.

JPEG - 24.2 ko
Départ de l’aspirant HON Chanthy

Dernière modification : 10/08/2016

Haut de page