Cérémonie de remise des insignes de Chevalier de l’Ordre National du Mérite au Lcl Michaël Guillerm (02/02/2017)

Excellence Général Sao Sokha
Messieurs les représentants de la Gendarmerie Royale Khmère,
Cher Lieutenant-Colonel Michaël Guillerm,
Mesdames et Messieurs,
Chers amis,

Je suis heureux de vous accueillir à la Résidence de France à l’occasion de la remise des insignes de Chevalier de l’Ordre National du Mérite au Lieutenant-Colonel Michaël Guillerm.

Comme le veut la tradition, permettez-moi de retracer brièvement votre parcours et de faire apparaître ainsi les raisons qui ont conduit les autorités françaises à vous distinguer.

Né à Nantes, vous intégrez l’armée à 21 ans, et décidez de quitter la Loire-Atlantique pour rejoindre les Alpes au sein du 4ème Régiment de Chasseur de Gap de la 27ème Division Alpine. Vous vous distinguez alors par vos performances sportives et intégrez l’équipe de cross régimentaire.

Bon anglophone, vous êtes rapidement tenté par des missions hors de nos frontières et vous saisissez l’opportunité qui vous est offerte de servir au sein de la Force intérimaire des Nations unies au Liban, la FINUL, à laquelle le Cambodge et la France contribuent de manière importante.

Vous intégrez par la suite la Gendarmerie et, tout en travaillant dans des zones aussi diverses que Tarbes, la Corse, Toulouse, Montpellier, Annecy, ou encore la Nouvelle-Calédonie, vous poursuivez votre ’apprentissage des langues étrangères, notamment l’anglais et l’italien. En 2005, vous obtenez le diplôme d’état-major de la gendarmerie.

Vous étant porté volontaire pour servir à l’étranger, vous avez d’abord rejoint l’État-major permanent de la Force de Gendarmerie Européenne en Italie. De retour en France, en 2007, vous prenez le commandement de la compagnie de gendarmerie départementale de Dunkerque où, compte tenu de la géographie, vous portez une attention particulière à la coopération transfrontalière. Vous intégrez le premier mandat des forces de gendarmerie en Afghanistan en 2009 afin de participer à la formation des agents de la gendarmerie mobile afghane pour une mission de 6 mois. A votre retour en France, vous poursuivez votre formation linguistique, qui s’inscrit dans le cadre d’une carrière résolument tournée vers l’international.

Lieutenant-Colonel Guillerm,

Vous avez rejoint l’Ambassade de France au Cambodge le 1er août 2015, en qualité de chef de projet de coopération de sécurité entre la gendarmerie nationale et la gendarmerie royale khmère (la GRK), dont nous avons l’honneur et le plaisir de recevoir plusieurs responsables ce soir.

Vous avez ainsi en charge l’un des plus anciens domaines de coopération entre de nos deux pays qui ont en commun cette organisation des forces de sécurité réparties entre police et gendarmerie.

Votre mission au Cambodge vous conduit à effectuer de multiples missions en province auprès des unités de la GRK, et à participer en qualité d’instructeur à des stages de formation pour les officiers subalternes et supérieurs. Je crois savoir que votre contribution et votre professionnalisme y sont toujours très appréciés.

Ce trop bref rappel illustre votre engagement au service des valeurs de la République française, y compris sur des terrains complexes loin de nos frontières. Votre ouverture aux autres, votre désir de transmettre et de partager votre expertise, votre disponibilité à apporter votre concours, au-delà de la mission qui vous a été confiée, pour renforcer les dispositifs de sécurité ont conduit les autorités françaises à vous distinguer pour l’ensemble de votre parcours en vous nommant Chevalier dans l’Ordre national du Mérite.

Lieutenant-Colonel Michaël Guillerm, au nom du Président de la République et en vertu des pouvoirs qui nous ont été conférés, nous vous faisons Chevalier de l’Ordre National du Mérite.

Dernière modification : 03/02/2017

Haut de page