Cérémonie de clôture du stage de formation "Observateurs militaires ONU" (11/09/2015)

JPEG

Excellence, Monsieur PRAK Sokhonn, président du comité national de coordination
Excellence, Monsieur le Général d’armée SEM Sovanny, directeur général du NPMEC,
Messieurs les officiers généraux, Messieurs les instructeurs, Mesdames et Messieurs les officiers, sous-officiers, soldats et stagiaires.

Cela faisait longtemps que je souhaitais rendre visite au NPMEC. Je vous remercie donc de me fournir l’occasion de venir à Oudong à l’occasion de cette cérémonie solennelle de clôture du stage d’observateurs militaires l’ONU qui marque la fin d’une riche période de formation d’une durée de quatre semaines.

La présence à nos côtés ce matin, à la demande de la France, de quatre instructeurs spécialisés de l’école de maintien de la paix de BAMAKO témoigne de la volonté de mon pays d’apporter son soutien au centre d’Oudong et s’inscrit plus généralement dans sa démarche d’accompagnement des opérations de maintien de la paix menées avec succès par les contingents cambodgiens.

S’appuyant sur des compétences professionnelles de haut niveau et une méthode de raisonnement éprouvée, ces instructeurs vous ont transmis des savoir-faire qui vous seront très utiles lors de vos engagements futurs au contact d’états-majors onusien, dans certains cas francophones. La qualité de ces formateurs est ainsi à la hauteur de de notre coopération amicale.

J’exprime donc mes remerciements chaleureux, pour leur présence à Oudong pendant quatre semaines, au colonel OUMAROU MAIGA, au lieutenant-colonel ABDOURAHAMANE OUOLOGUEM, au chef de bataillon Issa BAGAYOKO et au chef de bataillon Drissa KONE qui se sont efforcés de transmettre le meilleur de leurs connaissances aux Forces armées royales khmères. C’est la marque de la grande fraternité d’armes entre nos trois armées, déjà initiée depuis de longues années.
Je me réjouis également de voir pour la première fois des stagiaires birmans à Oudong, marque de la confiance accordée au NPMEC par les pays voisins et expérience qui, je l’espère, sera renouvelée.

Le Royaume du Cambodge est déjà largement impliqué dans les opérations de maintien de la paix ; les soldats cambodgiens sont reconnus pour leur savoir-faire dans le domaine du déminage mais également pour leur disponibilité, leur rigueur et leur discipline.
Cette formation qui prépare les officiers à un déploiement opérationnel et qui leur permet de maitriser les tâches dévolues aux observateurs militaires en mission dans un contexte multinational revêt un caractère particulier par la complexité des connaissances enseignées. Je ne doute pas que les officiers ainsi formés contribueront avec brio à la réussite des missions opérationnelles qui leur seront confiées.

Je tiens également à féliciter les stagiaires qui ont eu un comportement exemplaire au cours de leur formation. Je félicite les lieutenants colonels MEACH Mean et SOUS Naroeun, qui ont servi de traducteurs à nos instructeurs. Enfin, je remercie le chef de bataillon MERANTHE pour l’organisation de ce quatrième stage de l’année 2015 au profit du NPMEC.

Excellence, Général SEM Sovanny, je vous remercie pour la confiance que vous accordez une fois encore à la Mission de Coopération de Défense de l’ambassade de France en lui confiant vos officiers et pour les moyens que vous mettez à sa disposition dans le cadre de cette formation. Ma présence aujourd’hui est destinée à vous confirmer notre engagement et notre dévouement entiers et sincères à vos côtés.

Je vous remercie. Vive l’amitié franco-cambodgienne !

JPEG

Dernière modification : 17/09/2015

Haut de page