7ème revue annuelle du portefeuille des projets financés par l’AFD au Cambodge (12/03/2015)

L’Agence Française de Développement devient le premier partenaire bilatéral européen du Cambodge avec plus de 100 millions de dollars engagés en 2014.

Le 12 mars dernier, le Ministère de l’Economie et des Finances et l’Agence Française de Développement ont organisé la 7ème revue annuelle du portefeuille des projets financés par l’AFD au Cambodge. Présidée par son Excellence Hem Vanndy, Sous-Secrétaire d’Etat au Ministère de l’Economie et des Finances, et son Excellence Jean-Claude Poimboeuf, Ambassadeur de France près le Royaume du Cambodge, cette réunion s’est tenue en présence de Mme Françoise Chalier, Directrice Adjointe du Département Asie de l’AFD Paris ainsi qu’en présence des partenaires institutionnels et bénéficiaires cambodgiens de l’AFD.

Les échanges ont permis de faire le point sur l’avancée de chaque projet et de mieux comprendre les attentes et enjeux qui y sont liés. Cette revue a confirmé la pertinence des interventions de l’AFD en matière d’organisation et de consolidation des principaux secteurs sociaux-économiques du pays.

Cette revue confirme également la montée en puissance de l’AFD au Cambodge en termes de montants engagés : l’AFD est en effet en train de devenir le premier partenaire bilatéral européen du Cambodge. Avec plus de 100 MUS$ engagés et environ 45 MU$ décaissés, l’année 2014 a été une année historique en terme d’activité financière au bénéfice du Cambodge. Ceci devrait se poursuivre en 2015, avec même un doublement des décaissements prévus sur 2015. Depuis le démarrage de ses activités au Cambodge en 1993, l’AFD aura engagé au total près de 400 MUSD et décaissé 70 MUSD.

JPEG

L’année 2014 a également permis de consolider le portefeuille de projets financés par des prêts non-souverains, c’est-à-dire octroyés au secteur privé, ou à des institutions publiques ou semi-publiques. Ainsi dans le cadre de projets d’accès à l’eau et à l’électricité en zones rurales l’AFD a signé en 2014 plusieurs prêts pour un montant cumulé de 21 MUSD, en faveur d’institutions de micro-finance et d’une banque commerciale (15 MUSD de financements octroyés à la Foreign Trade Bank et 6 MUSD versés à Kredit, TPC et Vision Fund). Ces projets sont particulièrement innovants au Cambodge dans la mesure où ils combinent plusieurs outils financiers (prêts, subventions et garanties) et font intervenir de nombreux acteurs privés comme publics.

JPEG

Dernière modification : 24/07/2015

Haut de page